Le Motel le Rustik de Châteauguay converti en logements communautaires
25 mars 2022

Le Motel le Rustik de Châteauguay converti en logements communautaires

Châteauguay, 25 mars 2022. – La députée fédérale de Châteauguay-Lacolle, Brenda Shanahan, la députée de Châteauguay, MarieChantal Chassé, le chef du Conseil Mohawk de Kahnawake, Ratitsénhaienhs Alan John Rice, et le directeur de la Fédération régionale des OSBL d’habitation de la Montérégie et de l’Estrie (FROHME), Martin Bécotte, ont fait l’annonce cet après-midi de l’acquisition, par la FROHME, du Motel le Rustik à Châteauguay dans le but de le convertir en 31 logements sociaux et communautaires.

Ce projet, dont les logements seront réservés aux personnes itinérantes ou à risque d’itinérance, est rendu possible grâce à un investissement de 6 M$ dans le cadre de la Seconde Entente Canada-Québec concernant l’Initiative pour la création rapide de logements piloté par la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) et la Société d’habitation du Québec (SHQ).  

Les futurs locataires de l’immeuble pourraient aussi bénéficier d’une aide additionnelle pour se loger dans le cadre du Programme de supplément au loyer de la Société d’habitation du Québec (SHQ). Cette aide, qui pourrait atteindre 3,5 M$ sur 20 ans, sera assumée à 90 % par la SHQ et à 10 % par la Ville de Châteauguay.

La Seconde Entente Canada-Québec concernant l’Initiative pour la création rapide de logements avait été annoncée le 22 février dernier par le ministre du Logement et de la Diversité et de l’Inclusion, l’honorable Ahmed Hussen, et la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Mme Andrée Laforest. Cette entente prévoit des investissements totalisant près de 338 M$ dans l’ensemble du Québec, ce qui permettra la construction de 1 458 logements sociaux et abordables d’ici la fin de l’année 2022.

 « Notre gouvernement est fier de permettre la réalisation du projet Rustik; un projet qui devrait servir de modèle et aider à régler les enjeux du logement à la grandeur du pays. Lorsque j’étais travailleuse sociale, j’ai pu constater la différence que peut faire ce type de ressources dans la vie des personnes en situation d’itinérance ou à risque de l’être.  Je suis particulièrement heureuse que ce projet porteur et innovant voit le jour chez nous et en partenariat avec la communauté de Kahnawake. Je tiens à féliciter la FROHME pour son travail remarquable », de dire la députée de Châteauguay-Lacolle, Brenda Shanahan.

La députée de Châteauguay et adjointe parlementaire du ministre de l’Économie et de l’Innovation, volet Innovation, MarieChantal Chassé, s’est montrée fière de cette entente : « Les logements communautaires sont une réelle priorité pour notre gouvernement. Je suis très heureuse d’avoir travaillé si fort sur ce projet qui permettra de combler un réel besoin dans la région. Ces 31 logements sociaux soutiendront les populations les plus vulnérables et assureront leur sécurité. Ce projet est un bel exemple de collaboration entre le communautaire, le fédéral, le provincial et la communauté de Kahnawake. Je tiens également à remercier ma collègue, Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales et de l’Habitation du Québec, et son équipe qui ont été présents tout au long du processus. »

Un minimum de cinq logements seront réservés aux membres de la communauté Mohawk de Kahnawake. Les services sociaux de Kahnawake et le Centre de santé des services sociaux de la Montérégie-Ouest se sont engagés à soutenir les futurs occupants en accompagnant leur intégration et leur maintien dans leur nouveau logement.

Prenant la parole, la cheffe du Conseil Mohawk de Kahnawàke, Ratitsénhaienhs, Alan John Rice, a exprimé son contentement devant cette avancée. « Nous sommes heureux de prendre part à ce projet concerté qui permet de trouver des moyens novateurs de répondre en partie au resserrement du marché locatif, tout en renforçant notre relation avec nos voisins, d’importantes priorités pour notre communauté », a-t-il mentionné.

« Nous sommes très heureux de l’annonce d’aujourd’hui. L’Élan des jeunes, par exemple, reçoit du financement fédéral via le programme Vers un chez soi pour soutenir 20 personnes itinérantes dans le marché privé, mais seulement quatre ententes entre l’organisme et des propriétaires privés sont en cours, faute d’appartements disponibles », commente le directeur de la FROHME, Martin Bécotte, en présentant les grandes lignes du projet et en expliquant pourquoi l’organisation s’est lancée dans cette acquisition.

Le directeur tenait également à souligner le travail des deux députées et de leur équipe afin que le projet soit retenu par les deux paliers de gouvernement et que les délais de l’offre d’achat soient respectés. Il a également remercié les nombreux partenaires qui ont contribué au développement du projet.

Le territoire Mohawk de Kahnawake, se trouvant à quelques centaines de mètres, la FROHME a rapidement entrepris d’établir un partenariat avec la communauté, laquelle a accepté d’accompagner les futur-e-s locataires issu-e-s de leur Nation.

L’organisme prendra possession de l’immeuble de 31 mars 2022. Le financement public et les coûts prévus d’acquisition et de rénovation sont de 5 982 544$. Les travaux débuteront dès que possible et les logements seront livrés avant le 31 décembre 2022.

L’immeuble abritant le Motel Rustik représente un choix d’intérêt pour réaliser le projet pour plusieurs raisons : la bâtisse est en bon état et elle permet une transformation relativement rapide, sa situation géographique la place à proximité de la communauté Mohawk de Kahnawake et elle est desservie par les transports en commun, au cœur d’une aire TOD (Transit-Oriented-development), ce qui favorise l’accès aux services pour les personnes ciblées.

En outre, le modèle de studios meublés est très rare dans les municipalités régionales de comté (MRC) et les villes avoisinantes, alors qu’il est particulièrement convoité. « Cette transformation et la rénovation de l’immeuble insuffleront un dynamisme certain à ce secteur de la ville, un peu moribond, nous devons le dire, et favoriseront une nouvelle mixité sociale », d’ajouter M. Bécotte.

D’autres partenariats se sont instaurés d’emblée pour soutenir et accompagner les locataires, en plus du CISSS de la Montérégie-Ouest et des services sociaux de Kahnawake. Ces deux organisations formeront un comité permanent des partenaires afin que le projet soit bien ancré dans la communauté et seront invités à y participer : l’Élan des jeunes, la Maison sous les arbres, Sourire sans fin, l’Office municipal d’habitation de Châteauguay (OMH) et la Maison des jeunes de Châteauguay.

À propos de la FROHME

La FROHME est un organisme mis sur pied en 2000. Elle fédère à ce jour plus de 115 OSBL d’habitation, lesquels sont propriétaires de plus de 3800 unités d’habitation.  Parmi ses services, la FROHME soutient ses membres dans leur gestion organisationnelle, administrative et financière et à l’entretien des immeubles locatifs, ainsi que lors de représentations politiques. Ses activités sont en partie financées par la Société d’habitation du Québec.  

Les commentaires sont fermés.